BLOGUE

Profil membre: Marie-Ève Leclerc

Profil membre: Marie-Ève Leclerc

Marie-Ève a commencé au Centre Élite Factor en 2015 en participant à nos Circuit Training. Pour une majeure partie de sa vie, elle était obèse et sédentaire. Elle a pesé jusqu’à 270lbs le jour de son 1er accouchement. C’est le 31 décembre 2013 que le déclic est arrivé… Il fallait changer quelque chose pour améliorer sa vie. C’est sur un tapis roulant que tout a commencé.

 

 Depuis quand as-tu commencé à t’entrainer en salle?

J’ai commencé en 2015. Par contre, j’avais débuté avant, à la maison, sur  un tapis roulant par moi-même. Lorsque je suis arrivé au Elite Factor, j’ai débuté dans les cours Élite Ladies et je visais la mise en forme générale.

J’ai déjà eu des abonnements dans des gym qui n’ont pas été rentabilisés. Je souhaitais essayer les nouveaux entraînements en groupe pour me sortir de ma zone de confort et rester motiver.

 

Est-ce que tu as subi des blessures depuis tes débuts à l’entrainement?

J’ai eu une fasciite plantaire à la course. J’ai donc dû adapter mes entrainements et prendre soin de mon corps. J’ai réduit la course et augmenter les entraînements pour développer ma force musculaire.

 

Est-ce qu’il y a eu beaucoup de changements dans ton entrainement au fil des ans?

Au départ j’ai surtout misé sur les cours de groupe. C’était des rendez-vous à ne pas manquer et je me disais que la gang comptait sur moi. Ça me gardait motivé. Avec les années et ma persévérance, j’ai pris de l’assurance pour parvenir à m’entraîner aussi avec un plan afin de travailler sur des aspects spécifiques.

Depuis 3 ans, je suis passée de 41 % de masse grasse à 25%. Il me reste du chemin à faire, mais mon corps continue de changer. Je suis de plus en plus forte et mon estime personnelle ne cesse de croître.

J’ai aussi cumulé 3 demi-marathons, plusieurs 10 km et 5 km, gravit plusieurs montagnes, et réalisé quelques courses à obstacles.

Entrainement à l’été 2017 au Centre Elite Factor en compagnie de son fils.

 

Quel est l’impact de l’entrainement dans ton quotidien?

L’entrainement pour moi, c’est vital. Sans entraînement je ne me sens pas bien et mon conjoint me mettrait en cage.

J’ai une vie bien remplie; j’ai deux jeunes enfants (qui font du sport et qui ont besoin de leur maman), j’ai un conjoint (qui fait du sport), j’ai une carrière et je dois faire toutes les tâches de la vie quotidienne. Malgré tout, mes entraînements demeurent une priorité dans ma vie. Tout est une question d’organisation et de volonté.

Quand j’étais à l’Université sans enfant, sans maison et sans obligation j’osais prétendre que je n’avais pas de temps pour m’entraîner. Cette fille là me fait bien rire aujourd’hui.

 

Est-ce que tu as une alimentation spéciale pour optimiser tes résultats?

Je dois énormément surveiller mon alimentation. Ayant eu et ayant encore un bon surplus de poids, quelques excès sont rapidement visibles sur la balance. J’ajoute plus de protéines à mes repas et mes collations. J’ai acquis plusieurs connaissances avec Catherine Lepage, La Nutritionniste active, qui sont devenus des automatismes.

Je prends tous les jours des multivitamines, vitamine D, Oméga 3, probiotique ainsi que des BCAA pendant mes entraînements.

Quels sont tes objectifs dans la prochaine année?

J’ai moins d’intérêt pour la course à pied et plus d’intérêt pour les courses à obstacles, j’aimerais continuer à améliorer ma composition corporelle. Non seulement ça aidera pour ma course, mais au niveau esthétique j’ai des objectifs que je me suis fixé.

 

Quelle différence as-tu remarqué dans notre approche par rapport à tes expériences précédentes en entrainement?

Je ne peux pas comparer je n’avais pas d’entraîneur au gym commercial où j’étais avant. Mais l’entrainement est toujours intense et varié. Comme je n’aime ne pas savoir ce qui m’ attend d’une semaine à l’autre, c’est parfait pour moi!

 

Pourquoi as-tu choisis le Centre Elite Factor?

Pascal étant mon cousin, j’ai choisi ce centre en voyant ces publicités sur les nouveaux circuits. J’avais peur d’un gym comme le Elite Factor où s’entraînent plusieurs athlètes. Je me disais que je ne me sentirais pas à ma place. J’avais peur de me faire juger. J’ai découvert tout le contraire. J’ai rencontré de superbes personnes qui m’ont encouragé, m’ont inspiré, m’ont motivé à continuer. Ces personnes, athlètes ou très sportives, connaissaient vraiment le sens des mots esprit d’équipe…

 

 

Marie-Eve Leclerc

Âge : 34 ans

Métier : Directrices des Résidences Sainte-Hélène et Fleurie pour la Société Immobilière de l’Université du Québec

Sport: Courses à obstacles