BLOGUE

La Coupe Grey pour Pierre-Luc Caron

La Coupe Grey pour Pierre-Luc Caron

L’hiver dernier, Pierre-Luc Caron a passé l’hiver au Centre Elite Factor pour préparer sa saison 2018 chez les Stampeders de Calgary. On a jasé avec lui pour faire un retour sur sa dernière saison qui s’est clôturée avec une victoire de la Coupe Grey contre les Redblacks d’Ottawa au compte de 27-16.

1- Quelle est la différence majeure entre ta saison 2018 et les précédentes ?

La plus grande différence est définitivement la victoire lors du dernier match de la saison à la Coupe Grey. Contrairement aux autres années, l’équipe a vécu plus d’adversité tout au long de la saison et je crois que ça nous a été bénéfique en séries.

Sur le plan personnel, j’ai aussi connu une meilleure saison. J’ai été plus constant avec ma performance sur les longues remises et j’aime croire que ça a aidé l’équipe en bout de ligne.

2-Est-ce qu’il y a quelque chose que tu as fait dans ta préparation avant la saison qui a fait la différence pour ta saison?

Ma préparation avant la saison était plus diversifiée que lors des années passées. Sans nécessairement devenir inactif, j’ai pris du temps pour décrocher du football après la saison. Cela m’a permis d’attaquer l’entrainement hors-saison avec une meilleure attitude. Je crois que c’est important, même une fois l’entrainement hors saison entamé, de diversifier ses entrainements de football avec d’autres activités (basketball, natation, ski de fond, etc.)

3-Comment a été ton année sur le plan physique?

Mon année s’est très bien déroulée sur le plan physique. Je me suis présenté au camp d’entrainement avec une dizaine de livres en moins et je crois que ça a été favorable.

Je n’ai eu aucune blessure et j’ai été plus constant tout au long de la saison. Les dernières années m’ont aussi permis de réaliser à quel point une saison CFL peut durer longtemps (près de 6 mois), alors l’expérience y est définitivement pour quelque chose. Je crois que j’ai mieux gérer mon corps tout au long de la saison afin de ne pas vivre de recul sur le plan physique.

4-Quel a été ton plus gros challenge cette année?

Mon plus gros challenge n’a pas été au niveau physique. J’avais connu un très bon « off-season » avec Pat Lavoie et Antony Auclair. Nous avions un plan d’entrainement sur mesure au Elite Factor ainsi que des courses avec Fabrice Akue, alors j’étais prêt à toutes les éventualités que le camp d’entrainement et la saison pouvaient m’apporter.

Le vrai challenge s’était plutôt au niveau de la constance. C’est facile de connaitre 1 ou 2 bonnes parties, mais de connaitre 20 matchs parfaits, c’est là que ça devient plus difficile!

5. Plan pour le futur court-moyen terme?

Le plan reste le même pour l’instant : continuer de m’entrainer fort pour la saison qui approche. J’ai quelques petits projets pour me garder occuper durant la saison morte, mais l’entrainement va en constituer la majeure partie.

Je retourne à Calgary pour encore au moins 2 saisons… en espérant gagner 2 autres Coupe Grey!